Catalogue
Dialogue
recherche
faire-suivre à un ami
Contact
Retour accueil

Recherche

Mot ou texte entre guillemets à rechercher :
Soit en local sur ce site (précis): (aide) Icone envoisimple-2
 

Svp enregistrez cet émail:

pour recevoir les nouvelles pages
ou le journal de ce site.


Icone envoiplat-3

 

Faire suivre cette page

Destinataire       
Son email          
De la part de     
Commentaires  

Icone envoiplat-2


Email pour nous contacter
contact@constituante.fr


Vers la page d'accueil

Icone envoiplat-1
 
Mon opinion sur cette page: aide Page mise à jour le
12-10-2022 à 20:16
 avis   
0
 avis   
1
 avis   
0
 avis   
1
 avis   
0
 avis   
0
 avis   
1
 avis   
0
Cochez puis envoyez vos avis, (nombre d'avis reçus affiché)
(Evaluation remise à zéro si l'article est très modifié.).

envoi
  Ma réponse à cette page: Qu'en pensez-vous ?
Mon nom ou pseudo envoi
Email pour une réponse
 

trait
bandeau/journaux
Brouillons pour un projet de constitution



Vers la CONSTITUANTE
(SITE TRES PROVISOIRE EN CONSTRUCTION):


Je réfléchi depuis un an à rédiger un site permettant à tous les citoyens intéressés de participer à la rédaction d’une constitution, et je me heurte à des problèmes d’ergonomie et de logique.

Le but serait qu’un texte en cours validé par la plupart soit visible et que chacun puisse pour chaque article voir les argumentaires qui ont conduit à sa rédaction, avec l’historique des débats contradictoires qui ont permis d’ajuster chaque mot, et qu’ils puissent ajouter leur propre point de vue argumenté et les propositions de rédaction qu’ils suggèrent pour que les propositions contradictoires puissent se résoudre dans des synthèses acceptables par tous. Une forme de structure arborescente dans le temps et l’espace montrant la construction d’un article par tous ceux qui s’y sont intéressés.

Oui je suis très ambitieux n’est ce pas !

Sauf que la question y compris de l’ordre des articles doit pouvoir être abordée, ainsi que des questions également de forme, de vocabulaire, et de fond, des questions de validation juridique et celles de cohérence entre les articles qui dépendent les uns des autres.

La raison est qu’une constitution doit être acceptable au delà d’une majorité sinon ceux qui s’y opposent se retrouvent dès l’origine exclus et son contraints soit de s’y soumettre, soit de devenir hors la règle dont à terme hors la loi.

Exemple la déclaration des droits de l’homme ne génère pas d’opposition pour la plupart de ses articles, en cela c’est un vrai texte constitutionnel à mon avis.

Face aux problèmes techniques de rédaction de ce site je n’avais pas réalisé qu’en fait la résolution de ces problèmes était précisément le problème d’une constituante. Ce genre de site ne sera pas le support d’une constituante mais la constituante elle-même.

Car qu’est ce qu’est une constitution ? Pas un contenu d’idées mais une règle du jeu pour permettre aux idées différentes de cohabiter. J’avais l’impression que les visiteurs allaient exprimer leurs idées, mais s’ils les expriment, elles iront dans tous les possibles, or il ne s’agit pas des idées elles-mêmes mais d’organiser leur cohabitation, de permettre à toute de vivre leur vie de se confronter sans violence, de s’émuler les unes les autres et de permettre à l’histoire de toutes les expérimenter.

Or que devra faire la logique gérant ce site en théorie ? Précisément permettre cette mise en relation d’idées différentes pour organiser une règle du jeu entre elles. Si ce site réussi à voir le jour son existence même est la réussite d’une constituante puisque comme elle, il organise la cohabitation sous forme d’une règle des idées venues de tous ! Résoudre cette question résout l’idée même de mise en place d’une constituante et si un contenu arrive un tant soit peu à voir le jour, ce sera une nouvelle constitution.

Finalement ce n’est pas le contenu du site mais l’écriture de sa logique qui deviendrait la constituante.

(J'ai des idées assez précise des fonctionnements possibles pour ce site, si des compétences informatiques bénévoles veulent tenter l'aventure, soyez les bienvenues.)


Au fait, vous vous demandez qui je suis ?
Un citoyen qui se croit indépendant Alain Persat (Voir le site Trazibule (synthéticien).

Page écrite le 10-01-2007 - retouchée le 27-01-2011






Intervenant Un visiteur - le 29-01-2011 à 22-14

Un lien qui peut vous interesser : "Association pour une constitutante"     http://www.pouruneconstituante.fr/spip/spip.php?rubrique71

trait

Intervenant J.-F. Retou, retraité et vieil utopiste de 69 ans - le 11-03-2011 à 17-08

Bonjour,
J'ai assisté hier (10/03/2011) à une conférence sur la démocratie donnée par A. Bellon.
C'est grâce à lui que je viens sur votre site.
Il est dommage que je n'ai pas assez de connaissance en informatique pour venir vous aider.
Toutefois, je souhaite suivre l'avancement de vos travaux et peut-être y participer dans la mesure de mes moyens.
Bon courage.

trait

Intervenant Arsen - le 21-06-2013 à 16-29

Bonjour,
Je reflechit sur la même question depuis un certain temps également, peut-on se mettre en contact?
Je suis concepteur des systèmes informatiques.

trait

Visiteur francoisD - le 12-10-2022 20-16

Selon Étienne Chouard - et cela semble logique - dans une démocratie, la constitution doit être écrite par le peuple. Étant donné l'ampleur de la tâche, on va sans doute avoir recours à une constituante. Ces membres devront être tirées au sort parmi la population, ce est la meilleure façon d'avoir une avoir une véritable représentation du peuple. Une autre assemblée également tirée au sort, devra passer en revue le projet de constitution rédigée par la constituante et statuer sur sa validité et sa robustesse (équilibre des pouvoirs et contre-pouvoirs, prépondérance du pouvoir du peuple, modifications à l'initiative et sous le contrôle du peuple). Ce cycle peut se répéter jusqu'à obtention d'un résultat satisfaisant pour être soumis à référendum.

Il y a de nombreux logiciels qui permettent ce genre de travail, voir sframasoft.org/fr/full/

trait

trait     image     image     image