Mot ou texte entre guillemets
à rechercher sur ce site (précis):  
(aide)
 
Recherche sur ce site (rapide):   (Aide)
 
 
Svp Informez-moi via cet émail:
 
des ajouts de pages sur ce site.
 
Faire suivre cette page
Destinataire 
Son email    
De la part de
Commmentaires

Envois
 
Nous souhaitons traduire ce site
en plusieurs langues et
l'agrémenter de dessins et photos.
avez-vous des suggestions ?

Mon nom 
Mon email
Message

Envois

Mail direct: contact@constituante.fr
 
Retour page d'accueil  
 
   
images/imprimer-b.jpg
 
images/imprimer-b-c.jpg
 
images/bandeau/journaux.jpg
 
Une constituante est elle légale ?



Imaginer une constituante ?


Organiser une constituante part du principe que notre constitution actuelle n’est plus reconnue comme la constitution qui est la loi fondamentale d’où toutes les autres lois sont issues, cela signifie que nous sommes au sens réel du mot « hors la loi ». Face à ce vide juridique, la tentation est grande de se rattacher à nos habitudes, de faire confiance à des groupes ou partis existants issus de l’ancienne loi, et de choisir des modes de représentations et d’élections issus de ces anciennes pratiques ceux là même qui nous ont conduit à l’état actuel que nous déplorons.

A mon avis une constituante est l’expression d’une utopie (ce mot est pour moi une grande qualité, car tout ce que nous avons aujourd’hui est né d’une utopie d’hier) qui n’oublie rien de l’expérience passée, mais qui à partir de cette expérience tente de desceller les erreurs commises pour inventer une nouvelle logique qui fera certainement de nouvelles erreurs mais fera tout pour ne pas reproduire les anciennes.

Alors la connaissance des constitutions actuelles est nécessaire, la réflexion et l’analyse critique indispensable, mais surtout nous devons faire preuve d’imagination. Je précise : non cette forme d’imagination collective animée par de beaux parleurs, mais réellement que chacun par l’expérience de sa propre vie cherche quelles règles il peut proposer.

Je pense que beaucoup ne cherchent déjà plus à proposer que ce qui serait bien pour eux-mêmes, pour proposer ce qui serait bien pour « nous », alors qu’une constitution est faite pour « tous », même les pires d’entre nous. Non il ne s’agit pas de tout accepter mais il s’agit de prendre en compte le fait qu’ils existent et qu’ils doivent trouver leur place sans nuire.

« La force de la communauté se mesure au bien-être du plus faible de ses membres » (Préambule constitution suisse)

Il n’existe pas de solution à ce problème de constituante sauf celles que nous pourrions inventer, toutes différentes, forcément incohérentes, à nous de toutes les essayer et l’histoire saura retenir celles qui fonctionnent.

Mon sentiment est que le « tous ensemble, tous ensemble, ouais ! » n’est pas l’outil qu’il nous faut, on est tous différents, nous allons dans toutes les directions des idées vierges sans loi fondamentale, nous devons pour une constituante apprendre seulement à dialoguer, nous ne serons jamais d’accord sur ce que nous voulons faire, mais nous pouvons nous mettre d’accord sur les moyens d’en débattre. Le processus constituant est l’expression même de la démocratie, une constitution écrite dans le marbre en est son tombeau.

Page écrite le 30-01-2013



               

Mon opinion sur cette page :
(aide) Page mise à jour le
07-09-2015 à 09:35
Absurde
Sans intérêt
Dangereux
Amusant
A travailler
Utopique
Intéressant
A diffuser
Nombre de réactions reçues (Cette évaluation est remise à zéro à chaque réécriture de l'article).

0

0

0

0

0

0

0

0
  Ma réponse à cette page : QU'EN PENSEZ-VOUS ? ENVOI  
Mon nom ou
pseudo
Email pour être informé ENVOI
 

Commentaires et dialogues pour cette page

Ajouter un commentaire.